Mission

Objectifs

Notre organisation, Droit à l’énergie SOS FUTUR, lutte pour un meilleur accès à l’énergie durable pour tous, dans toutes les régions du monde. Parmi les moyens d’action que nous proposons, nous croyons que la mise en place d’une Journée mondiale de l’accès à l’énergie durable pour tous, ainsi que la reconnaissance par l’Organisation des Nations Unies du droit à l’énergie comme droit fondamental contribueraient à améliorer le développement social et économique mondial. Droit à l’énergie SOS FUTUR, qui appuie pleinement le protocole de Kyoto, considère qu’aucun des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ne sera atteint sans un accès à l’énergie dans les pays ou régions qui en sont dépourvus, sans préjugés sur les modes de production et d’organisation des systèmes énergétiques propres à chaque pays, ceux-ci devant rester maîtres de leurs choix. Droit à l’énergie mesure à leur juste valeur les efforts consentis par l’ONU, notamment par la proclamation de 2012 « Année internationale de l’énergie durable pour tous ». Afin de renforcer les décisions déjà prises et les initiatives à venir, Droit à l’énergie propose que l’ONU l’accompagne dans son projet de création d’une Journée mondiale de l’accès à l’énergie durable pour tous qui sera un temps fort annuel de la mobilisation de tous les acteurs (institutions internationales, gouvernements, entreprises et société civile) de ce secteur. Cette journée se veut, non pas une fi n en soi, mais bien comme l’outil indispensable de mesure annuelle des progrès accomplis par la lutte pour l’élargissement du droit à l’accès à l’énergie. Notre ONG a d’ailleurs le soutien du Conseil mondial de l’énergie (CME) ainsi que l’Agence internationale de l’énergie (AIE) pour sa proposition d’une journée mondiale d’accès à l’énergie.

Moyens d’action

Faire reconnaître l’accès à l’énergie comme un besoin essentiel ;

Organiser l’accès à l’énergie sur le plan international ;

Mettre en place une gouvernance pour la sécurité énergétique et les approvisionnements en ressources fossiles respectueuse des peuples, de leur sous-sol et leur environnement ;

Valoriser et favoriser l’utilisation des sources d’énergie renouvelables ;

Mettre en place une réflexion sur l’efficience énergétique et décider des ressources correspondantes;

Créer un fonds de développement pour l’accès à l’énergie (infrastructures, formation, recensement) permettant de lancer des projets structurants dans les pays en développement en partenariat constant avec la société civile ;

Favoriser les transferts technologiques permettant une organisation du secteur énergétique (moyens de production, système d’exploitation) ;

Promouvoir une politique de recherche et son financement associé en vue de satisfaire les besoins énergétiques et de réduire l’empreinte écologique ;

Faire inscrire dans la constitution de chaque nation le droit à l’énergie comme un droit fondamental de l’être humain ;

Décider de la mise en place d’une Journée mondiale de l’accès à l’énergie durable pour tous.